Oued Laou au Maroc, un petit village en plein essor économique

 

 Projet d’urbanisme à Oued Laou, Rif marocain

 

I - La plage de Oued Laou

 

Oued Laou est une petite ville du Nord du Maroc, une station balnéaire des plus préservées du Maghreb.

 

Hors saison touristique qui constitue la majeure ressource de la cité, la pêche est la deuxième activité importante.

 


Comme toutes les villes du rif, elle fait partie des plans de réaménagement du territoire par le ministère de l’urbanisme pour un développement durable et l’amélioration des conditions de vie de la population permanente.

 


Située dans la région Tanger- Tétouan, la station offre en plus des plages, des festivals en été et un souk traditionnel en plein air.

 

Les étrangers sont nombreux pendant la haute saison et constituent la plupart des investisseurs du secteur immobilier à Oued Laou.

 

II - Tourisme à Oued Laou

 

En plus de la météo à Oued Laou douce et tempérée toute l’année, la région offre des paysages préservés avec les montagnes et des routes à peine bétonnées.

 

A ce sujet un projet de voie express entre Oued Laou et Tétouan est en cours et faciliterait l’accès au village depuis les plus grands axes.

 

Le tourisme balnéaire et le tourisme vert sont prédominants.

 

Comparé à Chefchaouen ou la côte entre M’diq et Fnideq, la ville est encore peu développée et présente d’autant plus de charme.

 

Ce qui a séduit nombre d’étrangers et a relancé l’intérêt pour les maisons à vendre à Oued Laou.

 

III - Structures immobilières du Nord du Maroc

 

Les Européens et les Marocains Résidents à l’Etrangers constituent la majorité des consommateurs de vacances au Maroc.

 

Par conséquent beaucoup de terrains à Oued Laou sont achetés par ces touristes comme résidences secondaires ou logement saisonnier.

 

Le reste de l’année ces mêmes propriétaires les transforment en locations d’appartements accessibles depuis les annonces immobilières marocaines

 

Les logements plus traditionnels tels que les hôtels à Oued Laou sont moins nombreux et plus petits que sur la côte ou à dans la région proche de Tanger.

 

IV - Projet de développement durable du Rif marocain


Avec l’arrivée du tourisme de masse, la région du Rif occidental a été sujette à de nombreux problèmes liés à la surpopulation pendant la saison haute et la construction en masse des habitations parfois même sur des zones dites « clandestines ».

 

La recrudescence des maisons à louer sur Oued Laou a apporté une ressource mais également des problèmes de pollution : assainissement des eaux usées, état de la nappe phréatique.


Un programme de restructuration de la ville d’Oued Laou ainsi que l’établissement d’un développement durable ont été proposés par les autorités locales au Royaume.